Nos tutelles

Université du Havre

Rechercher




Accueil > GREAH - Activités Scientifiques > Toutes les thèses du GREAH

IKNI Djamel (11/12/2014)

par Jacques Raharijaona - publié le , mis à jour le

Djamel IKNI
Allocation :
Spéc. : Electronique, optronique et systèmes
Encadrant(s) : B. DAKYO
Thèse : "Production d’énergie marine : intégration de la production éolienne offshore dans un bouquet énergétique décentralisé."
Inscription : Septembre 2010
Mél : djamel.ikni@univ-lehavre.fr / djamel.ikni@doct.univ-lehavre.fr
Tél. :

Soutenance : 11 décembre 2014

Jury :
Mamadou Baïlo CAMARA, MCF, Université du Havre
Brayima DAKYO, PU, Université du Havre (Directeur de thèse)
Hamid GUALOUS, PU, Université de Caen Basse-Normandie
Jean-Charles LE BUNETEL, MCF HDR, Université de Tours
Mohamed MACHMOUM, PU, Université de Nantes

Résumé : Les taux de fluctuation de la puissance sont réglementés dans des codes de réseaux établis par des gestionnaires de réseau électrique dans le but de minimiser l’impact de ces fluctuations sur la fréquence et la tension du réseau. Comme l’énergie éolienne est de nature fluctuante, nous proposons dans ce rapport des solutions dans le cas où les taux de fluctuations de la production éolienne offshore dépassent ces limites. Parmi ces solutions, la capacité du parc éolien à lisser sa propre puissance ou par intégrations des unités de stockage, dans le premier cas l’utilisation d’une réserve de puissance dans les éoliennes est possible, pour créer cette réserve deux méthodes sont proposées et leurs performances évaluées. Pour deuxième solutions, une méthodologie sera proposée pour déterminer la technologie du stockage. Des propositions pour construire des parcs éoliens offshore avec des technologies en courant continu sont apparues. Pour permettre un couplage répondant et une bonne fiabilité des dispositifs d’électronique de puissance utilisés dans la conception de ces nouveaux parcs, nous proposons dans ce rapport des convertisseurs adéquats et des stratégies de commandes qui assurent leurs stabilités.